Mixage Audio & Sound Design

Cours d’initiation au Mixage & Mastering sur Station Audio Numérique

L’apprentissage du mixage est fastidieux sans connaitre au départ quelques précieuses astuces. Lorsque l’on débute en mixage audio, il est difficile de prendre de bonnes décisions. Par exemple, ce n’est pas évident de savoir comment régler son égaliseur ou son compresseur. La particularité de cette discipline réside dans le fait que sans repères précis, on aboutit à des résultats hasardeux.

L’important est donc d’avoir des points de repères viables afin de pouvoir progresser correctement lors du mixage. Les cours de mixage et de mastering aident à anticiper les erreurs afin de rendre ce travail agréable et sans tâtonner.

Quelques cours de Mixage ou Mastering permettent largement d’améliorer sa qualité de production audio. Même sans connaitre toutes les techniques, certaines bonnes pratiques améliorent le résultat final. En revanche c’est un apprentissage qui demande beaucoup de patience et d’attention. Sans cela, rien n’est vraiment possible. C’est pourquoi qu’acquérir de bonnes bases permet de mieux cerner les problèmes lors du mixage.

Le Mastering lui permet avant tout d’améliorer la cohérence fréquentielle et dynamique entre vos morceaux. C’est le moment de savoir contrôler la loudness et la puissance moyenne final de vos mixages (RMS, LUFS). Et bien sûr, le Mastering permet d’harmoniser le rapport de fréquences entre chacun eux. Cette étape les rend compatibles sur différents supports et environnements de diffusions (enceintes, casques, sonorisations).

Il est possible de suivre des cours uniquement sur les EQ, les Compresseurs, la Spatialisation ou que sur le Mastering par exemple. Afin de répondre au mieux à votre niveau et vos besoins, nous élaborons ensemble le contenu des formations.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations concernant les cours d’initiation au mixage et au Mastering, n’hésitez pas à envoyer un message.


Les bonnes bases pour apprendre le Mixage Audio

Savoir utiliser des outils simples et effectuer un pré-mixage

Lors du mixage, il existe de nombreux outils simples d’utilisation pour débuter. Leur utilisation permet de structurer son pré-mixage et de pouvoir établir un track de référence. Lors de ce cours on étudie la façon de concevoir un mixage approximatif (rough mix). Cela permet avoir une idée rapide du travail à accomplir lors mixage.

Connaitre la bonne façon d’organiser ses projets avant le mixage.

L’organisation est un des éléments clés avant de se mettre à manipuler les faders et insérer des effets. Une bonne structure de ses projets mène à davantage de clarté dans son travail et optimise son temps de concentration. Ce travail est expliquer durant les cours de mixage et de Mastering,


Apprendre la gestion des fréquences et de la dynamique

Les techniques de mixage sont nombreuses pour réussir à obtenir un résultat sonore de qualité. Il est donc important de appréhender certaines règles de mixage essentielles. Les égaliseurs et les compresseurs nous aident à ajuster les sonorités des instruments que nous devons rassembler.

C’est le but d’un bon mixage : savoir équilibrer les instruments entre eux afin d’obtenir un résultat audio cohérent et homogène.

Savoir modifier le spectre sonore d’un instrument lors du mixage

L’EQ est l’un des premier outils (plugins ou hardware) à maitriser pour contrôler le spectre d’un instrument. Cela permet de les assembler entre eux afin d’éviter que trop de fréquences se recouvrent. On appelle cela l’effet de masque et c’est ce qui est expliqué pendant un cours de mixage : Optimiser la superposition des instruments lors du mixage.

Contrôler la dynamique des pistes et des groupes vers le Master

La dynamique est un autre aspect à découvrir selon le matériel audio à traiter lors d’un mixage. Effectivement, on ne règle pas un compresseur de la même façon sur un batterie que sur une voix par exemple. L’étude de la dynamique est donc nécessaire afin de contrôler les transitoires de vos enregistrements.

Maitriser la répartition stéréo et la spatialisation lors du mixage

Avant même de traiter avec des équaliseurs, prévoir son plan de mix et sa répartition stéréo est indispensable. Un bon mixage nécessite de la profondeur et de l’espace.

Des outils simples sont disponibles dans tous les logiciels MAO. De même concernant les effets de spatialisation tels que les réverbérations ou les effets de retard (delay, echo).


Découvrir l’intérêt du Mastering après le mixage

Le Mastering représente la dernière étape de production d’un morceau. Pour ne pas détériorer son mixage, il est nécessaire d’appliquer quelques techniques précises. C’est est aussi le moment d’amener un certain équilibre entre vos morceaux (tonalité et dynamique). Selon le type de support de diffusion (radio, télévision, CD, Streaming, Vinyl), il est important de vérifier ces niveaux sonore (RMS, LUFS).

Ce cours permet de savoir contrôler la qualité de production finale de ses morceaux. Personnellement, j’utilise le logiciel de mastering WaveLab depuis de nombreuses années pour effectuer les cours de Mastering. Mais il est tout à fait possible de réaliser ses masters avec d’autres logiciels (Pro Tools, Ableton Live, Studio One, Logic Pro, iZotope).

Les fonctions de base à connaitre en Mastering avec les outils d’analyses

Tout comme le mixage, le respect de certaines règles est important. Des outils d’analyses audio permettent de se faire une idée du travail à fournir pour améliorer le résultat sonore. Dans un premier temps, maitriser les fonctions de bases du Mastering comme les corrections des erreurs audio est indispensable. De nombreux outils permettent de vérifier et contrôler son contenu audio.

Contrôler la tonalité et la sonie de ses morceaux

La tonalité est un élément essentiel en Mastering. Si votre production sonne trop aigue ou trop grave, il est possible de le corriger. L’équilibre fréquentiel entre chaque morceau fait partie du mastering. Également, il faut veiller à contrôler ses niveaux de sortie grâce aux vumètres et analyseurs audio.

Savoir utiliser les traitements par lot et hors ligne

Les traitements par lots et hors ligne (normaliser, DC Offset, Volume, meta-normaliseur) sont des outils étudié lors des cours de Mastering. Il est bien souvent nécessaire de les utiliser lors d’une session.